Gluten, mon meilleur ennemi

Depuis très longtemps ( je dirai environ 15 ans), je souffre de troubles digestifs. Il n’y avait pas un jour où je n’étais pas mal. Je consultais souvent mon médecin pour ces symptômes mais celui-ci concluait toujours de la même façon :  » c’est ton stress qui te ronge ». J’avais 15 ans.

Certes, j’ai toujours été angoissée, stressée et surtout phobique. Mais mes douleurs et mes symptômes me semblaient bien réels. Je me sentais alors complètement incomprise et non écoutée par tous les professionnels de santé que je rencontrais.
Il m’aura fallu plusieurs années avant de sauter le pas, et de prendre un rdv chez un gastro-entérologue.

Lors de ce rendez-vous, le médecin a effectué des examens basiques et m’a posé quelques questions. Sa conclusion restait évasive : colopathie fonctionnelle. En gros, mes intestins fonctionnent mal, mais aucun traitement, aucune alternative ne m’étaient proposés.

Pendant 3 ans, j’ai continué à vivre pensant n’être touchée que par cette maladie étrange. Jusqu’à ce que mes symptômes changent : j’avais comme une gastro 2 fois par mois. Je suis alors retournée voir mon médecin pour la 1000ème fois. Lors du rendez-vous, elle m’a parlé de l’intolérance au gluten, mais je n’y croyais pas : j’en mange tous les jours depuis des années !

Suite à cela, j’ai décidé d’aller voir un autre gastro-entérologue. Celui-ci me pose des questions, m’examine et me fait faire une prise de sang pour tester les anticorps spécifiques à l’intolérance au gluten. Et, alors que je ne m’y attendais pas, celle-ci fût positive. Un des anticorps étaient largement présent et mettait alors en évidence ce que je redoutais : j’étais intolérante au gluten.


Avant de vous parler de mon nouveau régime et de ma nouv elle hygiène de vie, faisons un petit point sur le gluten qui est largement méconnu.

gluten__099402700_1528_23022015

Le gluten est en réalité une protéine présente dans le blé et d’autres céréales ( orge, seigle, avoine, orge et blé). C’est lui qui rend les pâtes à pain ( pizza, tarte, biscuits….) si élastique et moelleuse.

Lorsque l’on est intolérant, le système immunitaire de la personne se détraque et vient à combattre le gluten grâce à des anticorps. Cette réaction entraîne des inflammations dans les intestins ( des vilosités plus exactement). Les nutriments sont alors moins bien, voire plus du tout absorbés, ce qui peut entraîner des anémies.

Niveau symptômes, ils varient d’une personne à l’autre. Mais généralement, on trouve des douleurs telles que des crampes intestinales, des nausées, des constipations ou diarrhées, une fatigue chronique, des sautes d’humeur, une anémie, une faiblesse générale ( liée à l’anémie), des carences en diverses vitamines ( b9, b12, D …) etc etc…

Certaines personnes ne ressentent aucun symptômes et mangent alors du gluten pendant des années, sans savoir qu’elles sont en réalité, intolérantes.


 

Le-regime-sans-gluten-est-une-idiotie

 

Depuis 3 mois, je suis alors un régime sans gluten. J’essaye d’être le plus stricte possible, même s’il m’arrive de faire un écart, et de le regretter amèrement très rapidement.

Adieu pâtes, semoule, pain, viennoiseries, gâteaux, tartes, cornets de glace… Bonjour riz, quinoa, pommes de terre, galettes de riz etc…

Plus sérieusement, parfois, je trouve que ce régime est très contraignant et j’ai envie de manger des tonnes de croissants, de gâteaux et surtout de pain. Mais je ne peux pas.

J’ai alors commencé par racheter les produits de base qui sont essentiel à notre alimentation de tous les jours :

  • farine de riz
  • maïzena
  • fécule de pomme de terre
  • des pâtes sans gluten
  • du riz
  • du quinoa

A partir de là, je peux déjà faire des gâteaux, des pâtisseries mais également des accompagnements à nos plats de tous les jours.

Ensuite, il faut apprendre à lire systématiquement les étiquettes. La présence de blé, d’avoine, d’orge, de malte et de seigle rend le produit impropre à notre consommation.

On pense qu’ils sont présents que dans les produits céréaliers, mais ils le sont partout : dans les légumes préparés, dans les charcuteries, dans les glaces, le chocolat etc… Tout simplement parce qu’il est présent dans certains additifs et conservateurs. L’indication  » traces de gluten », mais également les E411, E1421 etc ( voir la liste ICI) doivent nous mettre la puce à l’oreille.

Nos amis de l’industrie agro-alimentaire ont pensé à nous en créant des produits sans gluten par dizaines. Certains sont même remboursables en partie par la sécu ( sous réserve d’être reconnu médicalement). Cependant, ils sont bien plus gras, sucrés et contiennent des ingrédients inattendus ( de l’huile de palme dans de la préparation de farine…). Ils sont alors certes sans gluten, mais contiennent d’autres produits bien plus mauvais ( sucres, graisses, additifs…) et, cerise sur le gâteau, sont hors de prix!
Alors, un conseil : acheter des farines spéciales et faire soi-même ses pâtisseries revient moins cher et sera bien meilleur nutritionnellement parlant!!

 

Je sais que tout paraît un peu flou et compliqué à mettre en place. En réalité, ce n’est pas si difficile que ça! Il suffit d’un peu de bon sens et de débrouillardise!

Voici par exemple, un menu d’une journée type:

Petit déjeuner:

  • Tartines de nutella ( pain sans gluten) OU galettes de riz au nutella
  • Céréales sans gluten
  • Fromage blanc
  • 1 thé vert sucré

Déjeuner:

  • Emincé de poulet à la crème
  • Champignons
  • Riz thaï ou pâtes sans gluten
  • Yaourt au fruit

Goûter:

  • 1 fruit ou 1 galette de riz au chocolat

 

Dîner:

  • Salade de tomates et mozzarella
  • Steak au poivre
  • Pommes de terre rôties
  • 1 fruit

 

Voici un menu parmi tant d’autres qui ne contient pas une trace de gluten! Attention à veiller à ce que les épices utilisées n’en contiennent pas ( voir les additifs et conservateurs dans les ingrédients).

 


 

Depuis que j’ai changé considérablement mon alimentation, mes symptômes ont diminué. J’ai moins de douleurs, moins d’épisodes de « gastro », je suis moins fatiguée et j’ai bien plus la pêche! Je me sens mieux dans mes baskets et mieux dans ma tête. Bien sûr, des douleurs persistes parfois, et je me sens encore barbouillée par moment, mais ça n’a rien à voir avec ce que je subissais jour et nuit depuis des années!!!!

 

Je ne vais pas dire que ce régime est facile à tenir. J’ai souvent envie de craquer et, quand je craque, je le regrette très fort, très vite. Par exemple, dimanche, j’ai mangé 1/2 gaufre à la fête de la ville où je bosse. Le soir, le lendemain et même encore aujourd’hui, j’ai été malade : crampes, symptômes de gastro etc… Alors je réfléchis à deux fois avant de craquer.

Encore une chose, si vous n’êtes pas intolérants, ne vous lancez pas dans un régime sans gluten pour le fun. En effet, si un jour, vous réintégrez cette protéine à votre alimentation, vous pourriez bien ne plus le supporter et en devenir malade, comme je le suis et comme d’autres le sont encore plus.

La maladie est difficile à vivre et difficile à accepter. Bien entendu, il y a toujours pire que nous. Mais cette maladie, pour moi, sans être très grave, bouleverse considérablement ma manière de vivre et réduit énormément mon confort. C’est très compliqué, imaginez d’avoir une grosse gastro 24h/24 et 7j/7 ou presque… Pourriez-vous le supporter?

 

Publicités

3 réflexions sur “Gluten, mon meilleur ennemi

  1. Coucou, je suis cœliaque aussi! J’ai été diagnostiqué à 7 ans et suivie à l’hôpital Necker jusque mes 16 ans. A 18 ans j’en ai eu ras le bol et j’ai arrêté totalement mon régime! Je voulais faire comme tout le monde! Maintenant je fais attention à tout ce que je mange mais je fais des écarts réguliers! pas bien je le regrette énormément mais c’est très dur de faire attention depuis 32 ans! Si tu veux des recettes ou des idées n’hésites pas 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s