Une affaire frustrante…

Suite à mon appel à témoins, suite à une discussion avec Monsieur, j’ai envie besoin de coucher tout ça sur le papier ( enfin la toile en l’occurrence).

Depuis de nombreuses années, mon souhait le plus grand et de devenir sage-femme un jour. Je voue une énorme admiration pour ces femmes ( et hommes!). Les rejoindre est mon rêve et je suis sûre d’en être capable.

Je n’ai que 24 ans ( et quelques mois). Je suis jeune, les études ne sont pas loin derrière moi. J’ai grandi, j’ai mûri et je pense avoir les capacités de faire le PACES et l’école de SF. ( pas science fiction hein!! Sages-femmes pardi! )

Hier soir, j’ai pris mon courage à deux mains et j’en ai parlé à Monsieur. On était au lit, prêt à dormir mais bossant tous les deux, c’est le seul moment où nous pouvons parler! ( c’est malheureux quand même!!!).

 » Chéri, je peux te parler d’un truc? »

Et je me lance, non sans mal ( confiance où es-tu?????!!!)

Bref, j’ai réussi à cracher le morceau. Sauf que Monsieur n’est pas d’accord avec moi. Il voit problème d’argent, il voit 5 ans d’études, il voit échec. Il a vu TOUT le négatif sans prendre une seule seconde compte de mon souhait.

Et là, je me suis refermée, telle une coquille Saint Jaques à qui on voudrait voler la perle.

Je me fais muette et sourde. Imperméable aux critiques.

Je veux rêver. Je ne veux pas mourir avec des regrets. Je ne veux pas mourir frustrée.


On dit que la nuit porte conseil. Cette nuit n’a fait qu’alimenter ma peine et mon envie de me tourner vers ce métier. Ce matin, je suis toujours déterminée à entrer un jour en médecine puis en école de SF.

Alors je vais attendre. Je vais prendre tout ce que je peux prendre de mon métier actuel. Je vais attendre que Monsieur ait un job fixe, attendre que mon fils grandisse un peu et je me lancerai.

Je regrette de ne pas m’être lancée après le bac. Je regrette de n’avoir pas eu assez confiance en moi pour dire  » je veux aller en médecine ». Je ne l’avais pas fait car je connaissais déjà la réaction des gens :  » mais t’es nulle en maths, nulle en physique-chimie, moyenne en SVT, comment veux-tu??? » . Mais j’aurais dû avoir le courage de leur dire  » je peux y arriver. » . Oui je peux tout simplement parce que je suis une passionnée de médecine et quand on aime, on y arrive!


Alors je vais attendre. Je vais me construire un projet solide. Je vais convaincre mon entourage et je me lancerai quand le moment sera là.

Plus jamais je n’obéirai pas à mes envies les plus profondes. Plus jamais je ne laisserai mon manque de confiance en moi décider à ma place!!

ALORS JE LEVE LA TETE, SORS LA POITRINE ( que j’ai pas haha) ET JE M’ECOUTE!!!! MINCE. 

Appel à témoins

J’ai besoin de vous!!!!

post-4782696-0-35015300-1398609695

Je suis actuellement éducatrice spécialisée mais mon rêve c’est de devenir sage femme. Je voudrais des témoignages, des avis de personnes qui, comme moi se sont reconvertis à ce métier tout en ayant une famille et aussi. Les études, comment les concilier avec sa vie familiale? Comment passer 5 ans à l’école sans salaire ( ou juste celui de monsieur)? Comment gérer??

Si vous êtes concerné(e)s, si vous connaissez quelqu’un de concerné(e), faites moi part de votre témoignage s’il vous plait.

Merci d’avance

Un petit plouf

Aujourd’hui, nous sommes allés pour la toute première fois à la piscine, à trois  ! 
Une petite demie heure dans l’eau pour le tout premier plouf de Bébé  !

image

Une salle spéciale bébé est mise à disposition avec un plan à langer, des casiers, une chaise haute, une poubelle. De quoi changer bébé et nous  !!  Ça, c’est appréciable.

Une fois dans l’eau, bébé à eu peur. Il y a beaucoup d’eau, c’est frais, il y a du bruit, plein de gens etc…

Après une balade dans mes bras, on a pu le tenir à bout de bras et il s’est mis sur le ventre en battant de ses pieds  !

On a adoré !  C’était court, mais génial.

On recommencera et au fil du temps j’espère, il n’aura plus peur du tout  !

                💛💙💜💚