La prise de conscience

Lorsque l’on est maman, la remise en question est indispensable à mon sens pour bien éduquer un enfant. En effet, c’est lorsque l’on reste campé sur nos positions sans se poser de question que le danger guette.

Notre danger à nous était une mauvaise habitude adoptée depuis plusieurs mois, qui est pourtant un acte banal de nos jours de la vie familiale et quotidienne. Je dis danger car cette habitude a engendré des troubles du sommeil à ma Crapulette. Vous avez deviné de quoi il s’agit?

Un indice…. Une boîte noire avec des gens dedans, dans le salon –  Ca y est, vous y êtes?

Oui, il s’agit bien de la télé.

IMAG1363

Bien que j’étais informée des risques de l’exposition aux écrans des tout petits, cette habitude s’est immiscée dans notre vie insidieusement.  En effet, au début, c’était Papy qui a mis Crapulette devant une vidéo youtube sur l’ordinateur. Mon petit amour, ayant trouvé ça trop cool, a commencé à réclamer l’ordinateur à la maison. Mais très vite, ayant marre de ne pas pouvoir faire ce que j’avais à faire sur mon clavier, j’ai cédé à youtube sur la télé. QUELLE ERREUR….

Depuis ce jour, Crapulette regardait la télé quotidiennement. Sans que cela ne nous questionne réellement, du moins au début.

Ensuite, je suis tombée enceinte et j’ai souffert d’atroces nausées. Nausées qui me clouaient au canapé et m’empêchaient de jouer et de passer du temps de qualité avec mon bébé. La télé a été alors une aide  énorme pour moi. Mon fils était calme, devant la télé pendant que moi, je pouvais me reposer tranquillement.
Sur le coup, je ne pouvais pas faire autrement, enfin je n’essayais même pas.

Puis le sommeil de Crapulette n’a cessé de se dégrader. Il ne s’endormait plus sans moi, l’endormissement pouvait durer jusqu’à 2 heures. Les siestes ont complètement disparues et les nuits sont devenues agitées. Crapulette se réveillait constamment en pleurs, et la nuit, je devais venir dormir avec lui, le temps qu’il se rendorme.

La journée, ça allait, il était assez calme quoi que souvent irritable.  Nous sortions peu et son temps devant l’écran ne faisait qu’augmenter dépassant plusieurs heures d’affilées. ( et j’ai honte, oui.)

Il y a quelques jours, une amie m’a conseillé un livre  » cet enfant qui ne dort pas » de Lyliane Nemet-Pier . Je ne l’ai pas encore terminé, mais rien que la première partie sur le sommeil des enfants m’a fait ouvrir les yeux.

La télé et le manque de dépense physique pouvait être à l’origine de nos soirées et nuits pourries, des troubles du sommeil de mon enfant. Et c’était de ma faute à moi.

Heureusement, je me suis remise en question et dès la lecture de ce chapitre, j’ai décidé qu’on allait passer plus de temps dehors, ou dedans mais à jouer, et que la télé disparaîtrait complètement. Et depuis ce matin même, la télé n’a pas tourné une seule fois et nous avons passé toute la journée dehors.

J’ai vu mon bébé épanoui, heureux, jouer toute la journée, se salir avec de la cendre, du charbon, de la terre, il rirait aux éclats et j’étais heureuse de partager ces moments avec lui.
Aucun pleur, aucun stress, rien.

Alors, je lui ai expliqué bien entendu, je ne le « prive » pas de télé comme ça, sans rien lui dire.

Je lui ai expliqué que la télé, bien que super géniale, était mauvaise pour lui et pour les enfants en général. Qu’à cause d’elle, ou du moins, en partie, il avait du mal à dormir et qu’à partir de maintenant, on jouerait mais on ne regarderait plus la télé la journée. Il a dit oui, il a compris.

Chaque fois qu’il me l’a réclamée, je lui ai ré-expliqué et il n’y a même pas eu frustration. J’étais très étonnée que mon 30 mois comprenne aussi facilement cette nouvelle règle de la maison.

A côté de ça, je lui ai également dit qu’on passerait plus de temps à jouer ensemble, des légo, des voitures, du dessin, des balades, du foot etc… Il était ravi…

Cette première journée a été une réussite et le premier coucher également.

Ce soir, une fois en haut, Crapulette s’est couché. Nous avons lu 4 livres de Peppa Pig, ses préférés, puis nous avons fait de gros câlins et de gros bisous. Je lui ai expliqué que demain, on passerait encore la journée ensemble, qu’il n’irait pas chez nounou et qu’il devrait apprendre à s’endormir seul. Un gros bisou plus tard et je quittais la chambre, sans un pleur, pour la première fois depuis de longs jours. Depuis, pas un bruit, rien.

Je suis fière de dire que oui, arrêter la télé, c’est possible et ça fait du bien à tous. J’avais peur de m’ennuyer, mais non. On a tellement à faire ensemble, tellement de choses à découvrir dehors, la cendre notamment, c’était génial pour lui de jouer dans le barbecue!!! ( chuuuut papa ne le sait pas!!!! ) Et je précise que le barbecue était éteint… lol

Je conseille à tous les parents de se remettre en question, de se dire que peut être leurs pratiques ne sont pas forcément les meilleures, qu’on peut faire mieux et que parfois, les problèmes de sommeil ( ou autre problème d’ailleurs) viennent de nous seuls et non des enfants…

 

Et vous, vos enfant regardent la télé?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s