Chacun son truc?

Comme vous le savez maintenant, je suis une adepte ( encore débutante en formation) d’éducation bienveillante et positive. Je suis en train, d’ailleurs, de dévorer les livres d’Isabelle Filliozat que j’adore!! Depuis plusieurs mois, je suis convaincue par cette éducation, mais ça n’a pas toujours été le cas! Il y a 3 ans, j’étais encore une pro VEO ( violences éducatives ordinaires) et une pro punition et autres marques de soit disant autorité.

Je suis sur plusieurs groupes facebook de mamans, dont un que je suis depuis ma grossesse. Nous sommes une petite bande de nana qui nous connaissons depuis plus de 2 ans maintenant. Nous nous entendons bien malgré des points de désaccord. Elles ont, pour la plus part, une vision très vieux jeu de l’éducation. Je n’ose pas souvent exposer mon point de vue car il est à l’opposé du leur. J’ai toujours peur que mes idées soient mal prises et mal comprises. D’ailleurs, c’est ce qui se passe à chaque fois que j’ouvre la bouche à ce sujet!

Les nouveautés bousculent les habitudes et les pensées des gens. Certains l’accueillent bien mais d’autres se braquent. C’est pourquoi dès que j’apporte des pensées nouvelles, je suis directement pointée du doigt comme jugeante et moralisatrice.
J’ai souvent publié sur mon mur facebook personnel des articles, vidéos ou images sur l’éducation bienveillante. A chaque fois, il y a eu crêpage de chignon!

Alors j’en viens à me poser une question : on dit que chacun fait et pense ce qu’il veut, que chacun est libre d’agir comme bon lui semble, ou presque, avec ses enfants etc… Alors pourquoi je ne peux pas le faire moi? Pourquoi je ne peux pas partager mes idées et mes convictions avec des articles objectifs ( scientifiques) sans qu’on me pointe du doigt en disant que je tiens un discours culpabilisant?
Pourquoi les autres, à l’éducation « à l’ancienne » pourraient penser et faire comme ils l’entendent et pas moi? Pourquoi cette nouveauté est-elle directement prise pour un discours à visée culpabilisante?

Je commence à en avoir marre de ne jamais être entendue, écoutée et prise au sérieux. Je respecte pourtant la façon de faire des autres malgré mes convictions. Je n’interviens que rarement, pour ne pas risquer de créer des conflits. Mais alors, pourquoi je devrais faire l’effort de respecter les idées des autres si les miennes ne sont pas respectées?

Cette éducation sera-t-elle un jour respectée à sa juste valeur? Serais-je un jour prise au sérieux et non plus montrée du doigt? J’ai espoir en l’homme mais je dois dire qu’à l’heure d’aujourd’hui, je suis assez pessimiste.

 

Avez-vous des soucis de ce genre? Avez-vous du mal à faire comprendre aux autres vos valeurs en terme d’éducation? Comment faites-vous? Racontez moi!!!!

 

Publicités

Enfant unique ou fratrie?

Depuis toujours, je me dis que j’aurais plusieurs enfants. J’ai toujours rêvé d’une grande famille. Monsieur aussi, parle depuis longtemps de fonder une grande famille.

Une fois que le premier enfant est là, la question du nombre d’enfants désiré revient sur le devant de la scène. En effet, maintenant, on sait ce que c’est d’être parent. Et bien sûr, l’arrivé d’un bébé engendre automatiquement la fameuse question :  » c’est pour quand le petit frère ( ou petite soeur)? »

Quand ton petit vient de naître, tu as envie de tout sauf de penser au prochain! Et pendant des mois, je ne voulais pas en entendre parler.

Maintenant, on commence à souffler avec Crapulette et on se pose la question d’un éventuel autre enfant. Oui, mais ce n’est pas si simple.

Déjà, dans 8 mois, nous nous marions. Donc aucune grossesse n’est envisageable cette année. Et j’en suis bien contente.
Ensuite, Crapulette est encore petit, il a besoin de ses parents à plein temps et je n’ai aucune envie de le partager.
Puis, on vit dans une maison qui comporte 2 chambres et 1 bureau. Ce qui voudrait dire de mettre les 2 enfants dans la même chambre, et ça, on n’est vraiment pas chaud!!

A côté de ça, je rêve d’être à nouveau enceinte, de revivre cette merveilleuse aventure! Accoucher, faire connaissance avec un petit bébé, voir comment Crapulette se comportera avec son petit frère ou sa petite soeur…

Parfois, je me dis que je ne ferai plus d’autres enfants. Que je garderai mon petit homme rien que pour moi. Mais en même temps, je ne veux pas que ma première grossesse soit la dernière. Je ne veux pas que mon fils soit fils unique.

Alors, c’est décidé, d’ici 2017 ou 2018, on se lancera sans doute pour agrandir la famille et vivre de nouvelles aventures!
Crapulette sera à l’école, il sera bien plus grand, ça devrait être plus facile pour lui.

En attendant, mon petit bonhomme peut s’amuser avec sa cousine qui a 1 an de moins que lui. C’est très gai de les voir tous les deux! Voyez plutôt!

FB_IMG_1453890716889 (1)

 

Et vous? Qu’en pensez-vous? Racontez-moi!!!