Les mots de Crapulette

Depuis plusieurs mois déjà, Crapulette commence à parler. Au fil des jours, des mois, son langage évolue, s’enrichit, se perfectionne.

Les bébés apprennent très facilement de nouveaux mots et les retiennent très facilement pour les utiliser ensuite. Parfois, ça peut prendre du temps avant qu’il ne se décide à parler, mais n’en doutez pas, ils enregistrent tout et nous comprennent déjà très tôt.

Le langage est important pour eux afin de se faire comprendre et d’entrer en communication avec l’autre. Au départ, le langage apparaît souvent sous la forme d’onomatopées pour ensuite ressembler à de vrais mots. Aussi, l’articulation discutable de nos petits favorise la transformation de certains noms, ce qui peut être très drôle!

Crapulette a commencé assez  » tôt » à parler. Avant 1 an, il désignait les poules de son papy  » cotcot » ou  » cocorico », puis, nous entendant dire avec ses grands parents  » on va boire un coup », il a très rapidement associé le mot  » un coup » et l’action de boire. Ainsi, encore aujourd’hui, lorsqu’il a soif, il dit  » un coup »! Ce qui peut paraître étrange pour certaines personnes extérieures 🙂

Voici un petit florilège des mots employés par Crapulette aujourd’hui ( à 27 mois et demi)

Tous les noms de la famille des véhicules ( bateau, camion, bus, tracteur, moto, voiture, avion et le meilleur l’  » élicotète » pour, vous l’aurez compris, l’hélicoptère.)

Les couleurs ( rouge, vert, jaune, rose, blanc, noir, bleu)

Les fruits ( « andaïne » pour mandarine, orange, banane, ananas, kiwi, pomme)

Les légumes ( tomate,  » oncomb » pour concombre, )

Les personnages de dessins animés ( « épapi » pour Peppa Pig,  » cacacouille » pour Pat Patrouille, Mack , sach Makine pour flash McQueen,  » sidénane » pour Spiderman ,  » atman » pour Batman…)

Il dit aussi les mots que l’on utilise au quotidien ( fait caca, fait pipi, « mancher » pour manger, « un coup » pour boire,  » mam mam  » encore aussi pour manger, fait sieste, fait dodo, coucher, assis, debout, à table, brosser les dents, à la douche, se laver, aller promener, aller dehors, allez chez nounou/mamie… ,  » on y va » / « on va y aller » …)

Aujourd’hui, il fait de plus en plus de phrases et associe plusieurs mots ensemble. Il ne se contente plus de dire  » fromage », il dit  » e veux fromage » , ou  » voiture rouge/bleu/noire » ,  » elle est ou voiture rouge »,  » va chez mamie après » etc…

Je me rends compte que son langage est de plus en plus riche et construit.
J’avais toujours peur qu’il ne sache pas parler en entrant à la maternelle et je suis rassurée. Je sais qu’en Septembre, son langage aura encore évolué et je ne me fais aucun souci.

screenshot_20161006-122204

Stimulation?

Je suis persuadée qu’un enfant n’a pas besoin d’être particulièrement  » stimulé », disons encore plus que la normale, afin qu’il acquiert le langage.
Une stimulation est bien entendu indispensable, l’enfant doit pouvoir entendre d’autres parler, qu’on lui parle etc… Mais le surstimuler dans le seul objectif étant de l’aider à parler plus vite est inutile. Il est important de préciser et de répéter encore que chaque enfant avant à son propre rythme. Cela implique le fait que certains vont parler avant l’âge d’un an et que d’autres rentreront en maternelle sans parler  » correctement ».  De plus, les enfants qui parlent le plus tôt ne sont pas forcément ceux qui sont le plus stimulés!

Pour ma part, je n’ai pas vraiment stimulé consciemment mon fils. Je lui parle beaucoup et lui explique tout ce que je fais depuis sa naissance. Lors des changes, des bains, du coucher, des jeux, des balades, je lui nomme ce qu’on fait, ce qu’on voit, ce qu’on entend etc…  De plus, je suis une grande bavarde, il n’a donc pas été difficile pour moi de donner goût à la parole à Crapulette.. Depuis qu’il a compris qu’il avait une voix, il ne s’arrête jamais. En charabia ou en mots construits, il cause à longueur de temps!!

Je ne retouche quasiment jamais ses mots, je le laisse dire « élicotète » car je pense qu’il est tout bonnement trop petit pour le dire parfaitement. Néanmoins, je l’invite à parler lorsqu’il me montrer quelque chose avec les doigts ou quand il marmonne un « ummm!! ». De plus, je veille à ne pas employer un langage trop bébé. Je ne dis pas par exemple  » on va faire mamam ». Je le disais avant, quand il était bébé et c’est quelque chose qu’il a retenu car il le dit encore aujourd’hui!
Le but étant de ne pas faire en sorte que l’enfant ait besoin d’apprendre 2 fois le même mot : 1 fois en langage bébé et 1 fois en langage normal.

imag0299

Et vous, où en sont vos petits? Parlent-ils ? Faites vous des choses spéciales pour que ceux-ci parlent mieux/plus vite… ?

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s