Passage à vide

Depuis quelques jours je traverse ce qu’on pourrait appeler un passage à vide.

Nerfs à fleur de peau
Sensibilité exacerbée
Irritation 
Pleurs et râleries de bébé difficilement supportables
Enervement
Fatigue

Bébé est grincheux et surtout à la maison. Chez la nounou, tout va bien. Chez ses grands-parents, tout va bien.

Quoi de mieux pour éveiller ma culpabilité?? Vous savez? Ce sentiment qui fait qu’on se sent un peu comme le pire monstre de l’humanité.

Pourquoi Bébé est-il calme et sage chez les autres? Pourquoi dès que je suis dans les parages il se met à râler? Pourquoi tout ça m’est difficilement supportable??

Pourquoi je me sens si stressée, si énervée quand bébé se met en mode super guerrier de la râlerie??

Pourquoi, moi qui n’ai jamais vraiment eu de soucis à ce niveau là, j’éprouve tant de difficultés à avancer sereinement en ce moment?

Est-ce un passage obligé ? Est-ce une sorte de rite de passage ? Je n’ai pas la réponse à toutes ces questions et c’est ben ça le problème.

En ce moment finalement, je me sens incapable.

Incapable de mener à bien mon rôle de maman. De maman sereine, de maman câlin, de maman amour. Et dieu sait que je l’aime ma crapule et que je fais de mon mieux. Mais en ce moment, c’est vraiment difficile.

Et vous, vous avez déjà vécu ça? Comment avez-vous fait pour voir le bout du tunnel?? Racontez-moi!


EDIT

J’ai parlé avec un collègue ce matin qui a une petite fille de 10 jours de plus que Bébé. Elle fait pareil. C’est-à-dire elle chouine qu’avec maman. Ma belle mère me dit que c’est normal aussi, lls savent avec qui ils peuvent le faire… Ca m’a fait du bien d’entendre que je n’étais pas la seule et que c’était normal.

Ahhh… la maternité, ce n’est pas QUE du bonheur comme on l’entend partout! Non, c’est un immense bonheur entaché de quelques points noirs, qui heureusement ne durent pas!

4 réflexions sur “Passage à vide

    • Oui, 3 mois et demi ça fait encore tout petit 🙂
      Nous ça fait 1 ou 2 mois que c’est difficile, avec des journées + ou – faciles. En ce moment, je suis vite aux limites de péter un plomb, heureusement que mon chéri est là aussi pour me faire relativiser!

      J'aime

  1. Courage, il me semble effectivement que c’est une histoire de réservoir affectif : en gros, chez les autres (nounous, grands parents, ect.) ils accumulent les tensions et ils se libèrent de ça quand ils retrouvent leur « borne affective » en chouinant …
    Donc c’est chiant et très fatiguant, mais on va se consoler en se disant que c’est aussi gratifiant puisque ça fait de nous le pilier de leur monde ^^

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s