L’angoisse de séparation

Bébé a 8 mois et demi. Jusque là, je ne voyais rien qui présageait une quelconque angoisse dite de séparation. Je pouvais le laisser chez la nounou, chez sa mamie sans aucun souci. Mais ça, c’était avant!!

11258610_10153332324002410_631358651_n

Maintenant c’est simple. Dès que je suis dans les parages, il veut être dans mes bras. Il joue moins longtemps tout seul, dès qu’il peut, il se jette littéralement sur moi.

Quand je l’emmène chez mamie ou chez nounou, c’est la même rengaine. Il pleure quand il me voit partir. Alors au départ, je pensais que l’occuper pendant que je pars en douce était une bonne solution. Mais j’avais tout faux. Parait que ça accroît encore son angoisse. Du coup maintenant, je serre les dents et je lui dis au-revoir avec un bisou, même s’il pleure. La personne qui l’a en garde s’occupe de lui faire oublier son chagrin.

Quand je reviens, il est super heureux, ce qui me rassure car ça prouve que son attachement que je  « fabrique » est sécure ou du moins est sur la bonne voie pour le devenir.

unnamed (5)

Je pensais que, comme j’ai commencé à le faire garder tôt par ses grands-parents et la nounou, il aurait moins  » l’angoisse de séparation ». Je pensais qu’il serait habitué. Mais finalement ça n’a pas énormément d’importance. Il connait les gens chez qui il va, mais la finalité est la même : il est sans sa maman.

L’angoisse de séparation survient généralement quand bébé réalise qu’il est un être différent de sa maman. Il a alors peur d’être abandonné, peur que sa maman ne revienne jamais. Il se dit que puisqu’il n’est pas sa maman, il peut tout aussi bien se retrouver seul. Horrible qu’un bout de choux comme ça puisse penser ça, n’est-ce pas??

Alors bien sûr, il ne pense pas exactement ces mots là. Ce n’est pas aussi clair et précis dans sa tête, mais il en résulte une peur de l’abandon.

Cette angoisse surgit vers 8 mois environ et se manifeste à nouveau plus tard. C’est généralement vers 8 mois que le bébé va prendre un objet transitionnel de soin, autrement dit un objet qui va remplacer maman quand elle n’est pas là. Généralement, il s’agit de l’inconditionnel doudou ( que l’enfant choisit LUI soit dit en passant), mais ça peut également être la sucette, le pouce etc… quelque chose qui permet de l’apaiser en l’absence de sa maman.

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à lire les travaux de Winnicott sur la transitionnalité 
Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s